Le septième juré

Humeur actuelle : bouh la rentrée !

Après des vacances fort studieuses, la rentrée a montré son bout du nez. Par chance, il fait beau à Rouen !

Je regarde beaucoup moins de films qu’avant, et peu de films sortent du lot.

Celui-ci en fait partie, car plus que le film qui est une très bonne histoire, les effets visuels sont assez impressionnants pour l’époque. La scène qui m’a particulièrement marqué est le reflet dans le verre quand la fille danse dans la boîte de nuit.

C’est une belle critique de la bourgeoise étriqué qui ne veut pas que ses codes soient bouleversés. Il est hors de question qu’une personne faisant parti de leur clan chamboule ces codes. Le scandale doit être évité et il faut étouffé l’affaire d’une façon ou d’une autre sans que cela étalé sur la place publique. C’est assez affreux cette hypocrisie.

Pour la petite histoire, ce tournage vit naître la belle histoire d’amour entre Bernard Blier et Annette, une jeune femme qui allait devenir sa deuxième et dernière épouse.

voiloù !

le-septieme-jure

Publicités

Inspiré ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s