Histoire

Humeur actuelle : fatiguée mais fun

Alors, alors…

Ma voisine garde ses neveux et nièces. Elle les emmène pour les distraire dans une sorte de grand gymnase où il y a une forêt, des fleurs une petite rivière et de la mousse sur tous les murs.

Pour les amuser davantage et pour être sure qu’ils restent avec elle, elle m’embarque Boulette. Au bout d’un moment je vais chercher ma Boulette, je vais dans le gymnase et la reprend.

Ma voisine râle car du coup elle doit ramener ses neveux et nièces chez leur maman et me dit : «  Du coup vous avez intérêt à  bien surveiller Robert » (son mari).

Moi je me demande pourquoi mais je me barre.

Sur le chemin pour rentrer chez moi, je longe la rivière et d’un coup Boulette disparaît de mes bras. Je la cherche partout et je me lamente. J’appelle Régis à la rescousse. Il arrive avec Boulette dans ses bras et ronchon comme il est, me dit que je ne dois pas m’affoler pour un rien. On rentre chez moi toujours en longeant la rivière. Et là panique, on voit au loin des coyotes géants, et je sais qu’ils sont particulièrement friands de petites Boulette.

On marche doucement, en se cachant en bas du long de la rivière, mais malheur ! Les coyotes hument le vent, sentent Boulette et arrivent en courant vers nous.

On court très vite, et d’un coup on dégringole sur un versant au milieu d’arbres et d’arbustes un peu maigroulets. On se planque…  La majorité des coyotes continuent leur route et ne nous voient pas. Mais malheur ! Quatre ou cinq coyotes s’arrêtent et nous voient.

Ils dégringolent le versant et commencent à nous attaquer. Régis et moi vaillants protégeons Boulette contre ces féroces bêtes. Et là Régis se transforme en une sorte d’hybride homme, lion et tigre géant. Moi le voyant faire, je me dis qu’il faut que j’y mette et me transforme en une magnifique panthère noire (la classe hein ?). On se défend comme on peut et on se débrouille pas mal.

Mais deux géants mi-cyclope, mi ogre bizarroïdes avec des collants rayés oranges et bleus arrivent et nous attaquent aussi !

Boulette nous aide comme elle peut en pétant des bulles de moutarde, et on l’engueule car ses bulles ne servent à rien et qu’elle doit se planquer.

Et je me réveille… mais avec le sourire ! Donc je pense que ce rêve se termine bien. En tout cas je me suis bien marrée !

La réalité ?

J’ai bien une voisine qui garde tous les jours ses neveux et nièces, mais elle les rendrait volontiers à leur mère car ce serait signe de bonne nouvelle. Je connaît bien un Robert, mais il est polonais ! Pour la moutarde, j’ai récemment mangée une purée où j’ai rajoutée de la moutarde et j’adore ça.

Les lieux ? un mix entre le chemin logeant la rivière de Robec vers l’école d’Architecture et le film « No country For Old Men » (rien à voir je sais).

L’agression envers Boulette ? Un chien l’a remise à sa place mais cela ne lui a pas fait de mal la bougresse. L’hybride? j’ai lu une BD ou vu une peinture sur le sujet, je vois l’image dans ma petite tête mais je ne me souviens plus de la référence. Régis ? J’ai toujours un ami ou un membre de la famille qui vient me prêter main-forte dans mes rêves. Voilà !

Publicités

2 commentaires sur « Histoire »

  1. eh! bien tu en as des références pour tes rêves. Mais ils sont un peu compliqués et Boulette est au centre de tes préoccupations c’est bien continue la vie, ta vie est belle et nous t’aimons comme tu es.
    MB tu vois qui je suis?

  2. je vois qui tu es maman 🙂 je ne vois pas ce qui est compliqué, au contraire j’ai plutôt de la chance car au moins il n’y a pas de sens cachés débiles qui me tracasseraient

Inspiré ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s