12 Angry Men

Humeur actuelle : mes oreilles font du bruit toutes seules

12 angry menA ma grande surprise, ce film a d’abord été un téléfilm, puis une pièce de théâtre, puis un film.
Je pensais sincèrement que c’était tiré d’une pièce de théâtre à l’origine.
Pourquoi ? Tout d’abord à cause du huit-clos, que le film se passe dans une seule pièce avec un petit intermède des toilettes. Ensuite le découpage des personnages, qui sont présentés chacun à leur tour tout en gardant leur anonymat.
Il s’avère que je n’étais tout de même pas très loin car ce film respecte les trois unités d’une pièce classique : unité de temps, unité de lieu, unité d’action. C’est-à-dire le temps de l’action correspond au temps de la représentation (ici du film), le temps de l’action se déroule dans un même lieu et il y a une seule action avec des intrigues secondaires qui ne trouvent leur résolution au plus tard en même temps que l’action principale comme dans une pièce de théâtre.
Bref ce film respecte en tout point ces trois unités, et pourtant c’était un téléfilm au départ !
Quoiqu’il en soit, bien qu’il soit un peut long car un huit-clos ne brille pas pour son action quand même, je le recommande car il illustre toutes les facettes d’un homme : les préjugés, les esprits obtus ou le je m’enfoutisme… tout en faisant un hommage bien américain sur la démocratie.
J’ai beaucoup aimé comme il a démarré, mais du coup je ne peux pas le dire 😉 En tout cas je vous le recommande cvar c’est un film extrêmement intéressant et très bien joué.

Publicités

Inspiré ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s