Le temps du silence

Humeur du jour : Simon (06-04)

Jorge Semprun

Il s’agit d’une adaptation du livre de mémoires de Jorge Semprún, « L’écriture ou la vie », il a également participé au scénario du film.

On voit souvent des films et des témoignages sur la seconde guerre mondiale et sur les camps. Mais très peu sur l’après.

Ce film raconte la difficulté de raconter directement l’expérience de la déportation. Il n’écrira en définitive ce livre qu’en 1987, car il a dû choisir entre l’écriture et la vie, non parce qu’il ne parvenait pas à écrire, mais parce que l’écriture le replongeait dans la mort et l’y submergeait.

Personnellement, je crois que c’est l’un des films qui m’aura le plus marquée sur le sujet car il entremêle l’art de l’écriture, les souvenirs et le présent.

J’ai hésité à parler de ce film car je fête un évènement jamais banal. Je me suis décidée car j’ai été impressionnée par Loïc Corbery qui incarne Manuel. Il est un très, très bon acteur, mais il est également sociétaire de la Comédie Française.

Dans l’interview qui a suivi le film, quand le journaliste lui demande ses projets, il lui répond qu’il joue une pièce de Molière, un autre de Shakespeare, mais aussi qu’il prépare un film. Le journaliste lui fait remarquer qu’il a trois scénarios dans la tête en même temps.

Et je ne sais pas si c’est conscient, mais il est certain que c’est sans aucune vantardise, Loïc Corbery répond : « c’est vrai que c’est peu ».

Je souhaite donc à Simon la même mémoire que ce comédien.

Publicités

Inspiré ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s