Winter’s bones

Humeur actuelle : le printemps bourgeonne, mon nez aussi…

Winter's Bones

Il n’y a pas beaucoup d’action dans Winter’s Bones, et l’histoire n’est pas tellement importante. Ce film permet surtout de découvrir un autre visage de l’Amérique reculée dans le Missouri, où les enfants sont obligés de grandir trop vite et où la pauvreté est majoritaire. Je l’ai donc beaucoup aimé car même s’il est parfois un peu long, on suit avec angoisse le parcours cette jeune fille de 17 ans qui n’est plus une enfant mais dont les responsabilités qui lui incombent sont souvent trop lourdes pour ses épaules.

Sinon j’ai fait la découverte de la forêt de Roumare et c’est vraiment très, très jolie. Cela fait vraiment du bien de sortir de la ville, de la pollution et du bruit pour marcher sur les feuilles mortes, la mousse et toucher les arbres. Par contre j’ai eu un peu peur à un moment car je me suis perdue 😦

Publicités

Inspiré ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s