Four rooms

Humeur actuelle : malade

4 séquences ont été tournées pour ce film :

 – « The missing ingredient » : amusant mais l’histoire est moyenne. Cependant, c’est une bonne introduction à la nuit que va vivre le groom de l’hotel

– « The wrong man » : une histoire totalement plongée dans l’absurde où l’on comprend que certains noms sont vraiment difficiles à supporter…

– « The misbehavers » : au début, j’ai trouvé l’histoire un peu plan plan même si Antonio Banderas est magistral en macho espagnol. Mais je me suis écroulée de rire au fur à mesure de l’histoire. Et la dernière image vaut vraiment le détour !

– « The man from Hollywood » : pareil que l’histoire précédente, on ne sait pas où on va au début et après quand on comprend, on se dit ouille… et on éclate de rire à la fin !

En conclusion, on plaint le pauvre groom qui se fait embarquer dans de telles histoires. Et qu’est-ce qu’il ne ferait pas pour de l’argent ! quoique 1000 $, c’est vraiment tentant…

Il n’y a que Tim Roth qui pouvait l’incarner, il est parfait : guindé, dépassé par les évènements et prenant au mot les gens.

Publicités

Inspiré ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s