Cinéma et humeurs

Ce blog présente les films que j'ai vu et mes humeurs pour ceux que cela intéresse.


Poster un commentaire

La vache

Humeur actuelle : Bucolique

Et pourtant, cette journée là j’ai profité du soleil, j’ai regardé en souriant un petit garçon de trois ans jouer avec Boulette pendant que sa mère veillait sur eux.

Un garçon à la mémoire de bébé poisson rouge m’a fait rire et fais la cour avec légèreté.

Malgré tout nous pensions aux meurtres, sans savoir comment réagir, mais on n’oubliera pas.

Jacqueline taurine

Jacqueline, vache taurine

La vache est un film simple mais joyeux, qui montre avec la légèreté qu’il ne faut pas se fier aux clichés que nous avons sur les classes sociales, que les différentes cultures et traditions peuvent se comprendre, et rappelle les galères des agriculteurs.

Bref, un joli petit film à voir car « ce n’est pas de ma faute, c’est la faute à la poire ! ».


1 commentaire

Démunie

Humeur actuelle : …

J’avais peur des électrons libres, ils apparaissent vicieusement par ci, par là sans respect de la vie, des lieux, des cultures et des croyances.

jour-noir

  • 14 juillet 2016 : France – Attentat du 14 juillet 2016 à Nice : un camion se lance sur la foule, encore présente en bordure de mer le long de la promena des Anglais, à l’issue du feu d’artifice du 14 juillet ; il parcourt ainsi plusieurs kilomètres. Bilan provisoire : 85 morts et des dizaines de blessés.
  • 5 juillet 2016 : Syrie – Attentat-suicide revendiqué par l’État islamique dans un quartier kurde de la ville de Hassaké ; bilan : au moins 16 morts et 40 blessés.
  • 4 juillet 2016 : Arabie saoudite – Attentat à Médine faisant 4 morts et 4 blessés.
  • 3 juillet 2016 : Irak – Attentat à Bagdad, 292 morts et plus de 200 blessés dans un attentat-suicide perpétré par un djihadiste de l’État islamique.
  • 2 juillet 2016 : Bangladesh – Des hommes lourdement armés tuent 20 otages, la plupart étrangers, massacrés à l’arme blanche, dans un restaurant de Dacca au Bangladesh avant que les forces de sécurité ne mettent fin à l’attaque revendiquée par le groupe État islamique.
  • 30 juin 2016 : Cameroun – Attentat suicide à Djakan. Un kamikaze du groupe islamiste  Boko Haram s’est fait exploser dans le nord du pays ; bilan : une dizaine de morts.
  • 28 juin 2016  : Turquie – Attentat à l’aéroport d’Istanbul, bilan : 45 morts et 239 blessés en raison de l’ouverture du feu sur les passagers de l’aéroport Ataturk par trois kamikazes qui se font ensuite exploser.
  • 13 juin 2016 : France – Double meurtre à Magnanville. Un commandant de police et sa compagne, fonctionnaire du ministère de l’intérieur (Jean-Baptiste Salvaing et Jessica Schneider), sont tués devant leur domicile à Magnanville. L’auteur des actes est Larossi Abballa et l’attaque revendiquée par l’organisation État islamique.
  • 1er janvier 2016 : Afghanistan : – Trois personnes dont un enfant sont tuées après une attaque contre un restaurant à Kaboul.

Le nombre des attentats qui se sont déroulé en 2016 est incroyablement élevé et donne la nausée.

 


Poster un commentaire

少 林 足 球

Humeur actuelle : on a perdu…

Ou : Siu lam juk kau / Shaolin Soccer

C’est un film avec que des scènes comiques à deux balles mais qui m a fait mourir de rire.

Honnêtement c’est un film à voir, attention ce n’est pas du tout un film cérébral !

shaolin soccer

La loi du travail est passé grâce au 49-3. Je trouve qu’en ce moment et par divers  moyens, les droits de l’homme sont légèrement ignorés, car malgré une contestation énorme qui a impliqué tous les citoyens de France, nous n’avons pas été écouté. Je ne dit pas que tout est à jeter dans cette réforme, mais je trouve qu’elle favorise un peu trop les très grandes entreprises au détriment des salariés, et pas assez les PME-TPE qui sont quand même un des atouts majeurs de la France. Attention, je suis pas du tout spécialiste en économie ! Donc prdonnez-moi si je dis des bêtises.

Pendant ce temps on joue au foot, et d’un coup tout le monde s’aime et est uni.

Ce monde est vraiment étrange pour que l’union s’illustre, soit à travers la contestation (qui n’est pas entendue), le sport (avec des sportifs millionnaires) ou à la suite des attentats (qui entraîne des morts et des familles traumatisées à vie).

Bien sûr on a bien le droit de s’amuser un peu, surtout que le suspense aura été jusqu’au bout. Quel stress et quel beau spectacle ! Dommage qu’on ait perdu.

J’en profite pour tirer mon chapeau aux policiers et pompiers qui depuis plusieurs mois ont beaucoup, beaucoup de travail. Ils doivent être crevé.


Poster un commentaire

La Princesse de Montpensier.

Humeur actuelle : vacances, vacances !!! Où êtes-vous ?

J’ai beaucoup aimé même s’il peut sembler un peu austère. Il illustre combien l’actualité n’a pas tellement changé en 400 ans.

Les guerres sont toujours aussi actuelles car l’action se passe lors de la seconde guerre de religion  et se termine avec la Saint-Barthélemy.

La femme doit également toujours se battre pour être une égale de l’homme et ne pas être un simple trophée, un corps qui ne constitue qu’une valeur d’échanges parmi d’autres. La princesse ne dit-elle pas que leur métier est d’être la femme de l’homme et de lui obéir ? Pourtant cette Princesse écoute tout de même ses envies, entre ces quatre hommes qui essaient d’attirer ses faveurs.

Le phrasé, les dialogues sont magnifiques à entendre. Les acteurs s’en sortent très bien car il n’est pas forcément facile de donner une âme à de tels dialogues.

Le film respecte bien la nouvelle, hormis la fin.

Pour la minute culture, cette œuvre est une nouvelle publiée par Madame de La Fayette en 1662, qu’elle fit paraître anonymement car il n’était pas d’usage au XVIIe siècle qu’un aristocrate, et surtout une femme, publiât un roman. Elle est également l’auteur de la très célèbre « La Princesse de Clèves ».

Le côté anonyme, notamment pour les femmes, m’a rappelé un autre roman et film : Sense ans Sensibility

Si vous êtes curieux, la nouvelle est très rapide à lire. Voici un lien  : La Princesse de Montpensier.

La princesse de montpensier 1662

1662

Sinon, je languie du beau temps et de la chaleur. J’en ai un avant-goût il y a deux weekend à la Grande Motte et revenir sous la pluie et le ciel gris de Rouen est assez usant. Heureusement que c’est une belle ville !